dimanche 30 décembre 2012

Tarte au fromage et petites tomates

Pour cette madame tarte il faut :


1 pâte à tarte maison (ou une toute faite)
+
des tomates cerises, du fromage, de la moutarde, des œufs (et d'autres choses si on en a envie ) 
 =
une chouette tarte salée tomates-fromage !


Pour le/les fromage(s) j'aime bien marier ou utiliser seul l'un de ces 3 fromages dans une tarte aux tomates :
- camembert + noix + herbes
- coulommiers ou brie + noix + herbes
- mozzarella + basilic

Oui bien sûr cela choquerait certainement les puriste du Sud mais bon, la tarte tomates/mozza est toute aussi savoureuse en version tomates/brie ou camembert et même avec un fromage bleu youhou soyons un peu fous !  ;-)



La tarte avant cuisson





 Ingrédients pour la pâte à tarte

J'ai fait une pâte à tarte aux herbes avec :

200 g de farine de blé + 1/2 càc de bicarbonate alimentaire
100 ml d'eau tiède
70 ml d'huile d'olive
1 bonne pincée de sel
1 càs d'herbes de Provence + persil plat déshydraté

Voir ici la préparation de la pâte à tarte : ici  ou encore


Ingrédients pour la garniture

1 barquette de petites tomates, tomates cerises/d'apéro
150 g de fromage =>  pour moi un coulommiers "bien fait"
5 càs de flocons d'avoine

du sésame doré ou des brisures de noix
de la moutarde, au goût
1 càs d'herbes de Provence

2 oeufs
1.5 càs de purée d'amandes complètes + 1 mesure d'eau
1 petit sachet de soupe de légumes déshydratés OU un reste de purée de légumes maison (150 ml max)


 Préparation de la garniture :

  Penser à préchauffer le four pendant 10 minutes avant d'enfourner la tarte.


1. Couper en lamelles les tomates cerises. Réserver.
2. Etaler la pâte dans un moule garni de papier cuisson. Piquer le fond de tarte un peu partout avec une fourchette puis étaler une fine couche de moutarde. Parsemer de flocons d'avoine.
3. Dans un grand bol fouettez les oeufs à la main ou au batteur électrique jusqu'à une consistance mousseuse puis ajouter la purée d'amandes, l'eau, le reste de purée de légumes ou un petit sachet de soupe de légumes. Battre à nouveau.
4. Disposer des petits morceaux ou lamelles de fromages sur la pâte à tarte déjà garnie de moutarde et de flocons d'avoine.
5. Parsemer de rondelles de tomates cerise puis d'un peu d'herbes de Provence (ou d'autres herbes).
6. Napper avec la préparation d’œufs et de purée.
7. Parsemer le dessus de la tarte de sésame puis enfourner pour 35 minutes à 180°C.

la tarte avant cuisson


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 décembre 2012

Petits crumbles aux fruits

Une pomme, une banane, un gros speculoos de chez HEMA qui traîne et voilà que j'ai une envie de petits crumbles.


Pour 6 petits ramequins de contenance 100ml
préparation 10 min
cuisson 20 min
repos après cuisson 5/10 min


Pâte à crumble

50 g de beurre ramolli (un peu mou mais pas fondu)
30 g de speculoos émietté grossièrement
50 g de farine de blé
15 g de cerneaux de noix émiettés


Garniture

1 pomme golden
1 banane bien mûre
1 càc de poudre d'amande par ramequin à la pomme => 4 
1 carré de chocolat par ramequin à la banane => 2 carrés de chocolat, ou 2 cuillères à café de pépites
1 càc de sucre roux par ramequin => 6


1. Préchauffer le four à 180°C.

2. Éplucher la pomme (pomme golden pour moi) et la couper en petits morceaux. Ôter la peau de la banane, la couper en petits morceaux et arroser d'une càc de jus de citron pour éviter que la banane ne noircisse.

3. Dans un petit bol mélanger les ingrédients de la pâte à crumble puis malaxer bien du bout des doigts jusqu'à obtenir une pâte sableuse.

4. Remplir 4 petits ramequins avec les morceaux de pomme. Ajouter 1 càc de poudre d'amande sur les pommes.

5. Remplir les 2 petits ramequins restant avec la banane en morceaux. Parsemer d'éclats de chocolats ou déposer simplement 1 carré de chocolat sur la banane.

6. Recouvrir de pâte à crumble les préparations de pomme et de banane. Verser 1 cuillère à café de sucre roux par ramequin puis enfourner et cuire environ 20 minutes.
Laisser tiédir 5/10 min  avant de déguster.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Truites de Noël

Cette recette peut être réalisée avec un mélange de jus d'agrumes ou un jus d'oranges, mandarines ou clémentines. Il vaut mieux ne pas utiliser uniquement un jus de citron mais le mélanger avec un agrume "orangé" pour plus de douceur et pour ne pas casser le goût de l'amande.

Truites au four de Noël

4 petites truites évidées OU 8 filets de truites
2 càc rase de confiture d'agrumes ou de clémentines par truite ou paire de filets => 8 càc de confiture
1 càc rase de poudre d'amande par truite ou paire de filets => 4 càc de poudre d'amande
un peu d'ail semoule, sel, mélange de baies et poivre
un peu d'huile d'olive ou de beurre
Des amandes effilées et grillées pour le dressage à l'assiette.



1. Préchauffer le four.
2. Huiler ou beurrer le plat de cuisson.

Avec des truites évidées :

3. Rincer à l'eau les truites évidées puis enlever le surplus d'humidité avec un torchon propre.
4. Saupoudrer l'intérieur des truites avec les épices (mélange de baies et poivre, ail semoule etc.) et un peu de sel
5. Garnir les truites d'une cuillère à café de poudre d'amande et de 2 cuillère à café de confiture.
6. Ajouter une noisette de beurre (ou un tout petit peu d'huile) dans chaque poisson puis les disposer dans le plat de cuisson.
7. Cuire à four chaud 25 minutes.

Avec des filets de truites :

3. Saupoudrer les filets avec les épices (mélange de baies et poivre, ail semoule etc.) et un peu de sel
4. Choisir 4 filets sur les 8.
Étaler sur chacun de ces 4 filets : 1 càc de poudre d'amande puis 2 càc de confiture.
Recouvrir avec les filets restants pour constituer des paires.
5. Ficeler les paires garnies avec du fil de cuisson. Ajouter une noisette de beurre sur chaque paires de filets ou un filet d'huile d'olive puis les disposer dans le plat de cuisson.
6. Cuire à four chaud 20/25 minutes.

Servir chaud ou tiède avec des légumes et des marrons cuits au jus d'agrumes/clémentines


petit plus :

Napper le poisson dans l'assiette avec une sauce amande clémentine vite-faite :  1 càc de purée d'amandes délayée avec du jus d'agrumes ou de clémentines.
Parsemer d'amandes effilées grillées.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Biscuit roulé coco praliné


Une recette toute simple de biscuit au coco roulé avec garniture de chocolat praliné bien plus légère que la traditionnelle bûche garnie de crème au beurre     ^_^










Biscuit roulé coco praliné

pour le biscuit au coco :

cuisson : une douzaine de minutes à 180°C

3 œufs + 1 pincée de sel
4 càc de purée d'amandes complètes
8 càs de lait de coco crémeux
70 g de sucre roux
70 g de farine + 1 pincée de sel
45g de coco râpé (ou un peu moins si on veut)
1/2 càc de levure

OU la version 2 plus légère :
50g farine + 20 g de fécule de maïs + pincée de sel
4 càc de purée d'amandes complètes
8 càs de lait de coco crémeux
45g de coco râpé
1/2 càc rase de bicarbonate alimentaire OU de levure chimique à gâteau

du sirop de fruit, un alcool ou simplement de l'eau : à vaporiser sur le biscuit chaud
des amandes ou noisettes concassées ou simplement du pralin




1. Séparer le blanc des jaunes d’œufs.  Mettre les blancs dans un bol avec une pincée de sel puis battre en neige. Réserver. Allumer le four pour le préchauffage.

2. Fouettez les jaunes avec le sucre dans un autre bol. Ajouter le coco râpé, la purée d'amande et le lait de coco et fouetter à nouveau.

3. Ajouter petit à petit la farine + sel ou le mélange farine + fécule + sel, au mélange de jaunes d’œufs sucré.

4. Une fois que la consistance est assez homogène et crémeuse (pas de grumeaux de farine) ajouter le bicarbonate alimentaire ou la levure et mélanger.

5. Incorporer petit à petit et délicatement les blancs d’œufs montés en neige à la préparation au coco, avec une spatule.
Déposer une portion de blancs en neige dans le bol de préparation au coco puis avec la spatule enrober la neige avec la pâte à gâteau jusqu'à obtenir une pâte de consistance mousseuse.

6. Garnir une plaque à biscuit de papier de cuisson puis y verser la pâte à biscuit coco.
Étaler la pâte avec le dos d'une cuillère ou à la spatule pour lisser et homogénéiser l'épaisseur du biscuit.

7. Cuire une douzaine de minutes maximum à four chaud. En fonction du four la cuisson peut être comprise entre 8 et 12 minutes.
Le biscuit ne doit pas colorer sinon il sera friable et va casser lors du "roulage".


8. Une fois cuit, sortir le biscuit du four et préparer le démoulage :

- préparer un torchon propre et saupoudré de sucre glace sur un plan de travail/table

- faire glisser le biscuit hors du moule en tirant sur les côtés de la feuille de cuisson (comme pour une pizza) et disposer la feuille contenant le biscuit sur le torchon.

- Faire glisser le biscuit de la feuille de cuisson au torchon. 

En principe cette étape est aisée car le biscuit n'a pas collé à la feuille de cuisson. Si le biscuit "ne vient pas", passer entre le biscuit et le feuille de cuisson un long couteau propre ou une spatule longue pour le décoller et enfin le faire glisser sur le torchon.

-Vaporiser un liquide parfumé sur le biscuit encore tiède pour qu'il ne s'assèche pas :

mon mélange : un peu de rhum aux fruits + de l'eau, dans un vaporisateur pour huile  
autres idées :  (liqueur + eau), (sirop + eau), (whisky + eau) selon ses envies et ses goûts !


9. Étaler sur le biscuit humidifié la garniture au praliné, avec une spatule pour lisser. Parsemer de pralin ou des fruits secs choisis en petits morceaux

10. Rouler le biscuit sur lui-même et le serrer assez fortement dans le torchon. Laisser refroidir puis conserver au frais jusqu'au service.

11. Au moment de servir, dérouler doucement le torchon et saupoudrer de sucre glace (ou de cacao amer + sucre glace), puis découper les 2 extrémités du biscuit afin que "les escargots" soient visibles.




La garniture chocolat praliné

3/4 d'une tablette de chocolat "pralinoise" de Lindt
1 càc rase de cacao amer en poudre
quelques cuillerées de lait de coco OU de crème fraîche, liquide ou semi-liquide, ou autre lait végétal



1. Faire fondre le chocolat praliné au bain-marie ou au micro-onde avec le lait de coco ou la crème.
2. Ajouter le cacao en poudre et mélanger bien pour obtenir une texture crémeuse.


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 14 décembre 2012

Quel robot ou blender choisir comme cadeau de Noël ?

Au-secours, enfin presque.
C'est la jungle pour s'y retrouver parmi les centaines de références de robots "multifonctions", et autres robots de cuisine. Comment vais-je pouvoir m'y prendre pour choisir un modèle qui ne me déçoive pas ? Ce robot magique qui répondra à toutes mes attentes en cuisine et au budget mini existe-il seulement ?


J'ai pour le moment :
  • Un mixeur pied pour les soupes, pas super efficace (200w, proline) mais qui fonctionne encore
  • une superbe râpe "manuelle" à fromage/légumes (lidl, à 2.99eur), qui fait parfois office de râpe-à-doigts, donc je m'en sers bien peu pour des raisons de sécurité 
  • un gros bol sur lequel on clipse un machin qui découpe fruits et légumes en petits ou moyens dés (cadeau). Quand l'envie de ratatouille pointe le bout de son nez c'est pratique mais attention à la manipulation des grilles de découpes très (trop !) coupantes
  • un mini blender tout piti, d'une contenance max de 600ml (500 en pratique sinon plouf on en a partout) pour 350w au max, qui a aussi une petite cuve mixeur pour les herbes/petites graines/café, mais alors là, la contenance est encore plus riquiqui.











  • un fouet électrique HEMA, basique, pour monter les blancs en neige et fouetter les liquides  






    • On pourrait croire que j'ai plein voire trop de matériel et bien non, pas du tout (na !). Il me faudrait pour être plus efficace en cuisine encore au moins un truc, un vrai truc qui me faciliterait la tâche et qui en plus me permettrait de déguster enfin de vrais "smoothies" et milk-shakes : un blender puissant. Une vraie bête. Allez soyons fous, au moins du 600w de folie !
      Et pas mon mini blender de poche qui ne peut mixer que les aliments mous bien cuits et coupés en mini bouts.
      Il me faudrait aussi un petit robot avec lame en S plus costaud et puissant que ma petite cuve avec lame en S, si mignon mais qui me fait multiplier par 2 ou 3 le temps de préparation des recettes lorsque je l'utilise.
      Vrouuuum puis pause. Re vrouuum puis re pause. Et ça dure et ça dure...Pour un résultat final qui trop souvent n'est pas totalement à mon goût   (purée pas vraiment homogène etc).
      Mais lui n'a coûté que très exactement 19.95 eur en "carrefour home" tandis que ses concurrents sont d'une gamme de prix bien supérieure, hélas !





      Ma liste d'envies et d'interrogations

      • ma grande 1ere question sur un éventuel blender : bol en verre ou plastique ?

      Le pour du verre :  selon les commentaires sur les sites de vente en ligne, le bol en verre serait mieux pour mixer des liquides tièdes ou chauds (soupes)
      Le contre : le bol en verre serait en général hyper lourd et assez fragile...Gloups ! Je suis d'une maladresse incroyable !

      => plutôt plastique donc...



      • sur le nombre de lames ?
      4 ou 6 lames ?
      4 lames crantées c'est pareil que 6 lames ?

      En général j'ai trouvé des blenders avec 4 lames et pas toujours crantées, les modèles à 6 lames étant un peu plus chers OU avec le bol en verre  -_-'

      - blender 600w, 4 lames, proline, bol en plastique, 1.5L, 24.95 eur
      - blender 600w, 6 lames, proline, bol en verre, 1.5 L, 29.95 eur
      -blender Brandt, 600w, 6 lames, 1.5L, bol en verre, 44.95eur

      mon préféré mais wow le prix hein déjà : blender Russel Hobbs, 750w, 6 lames, en verre, 1.5L, 44.90 eur


      => je ne sais toujours pas quoi choisir !




      • sur la puissance de l'appareil ?
      Mon petit modèle de 350w ne peut pas faire du beurre de coco correctement ni du beurre de cacahuète, je suis pour le moment obligée d'en faire avec la cuve mini mixer et c'est vraiment très long à faire donc je voudrais trouver un modèle plus puissant me permettant de réaliser ce genre de mixture, mais aussi de bons smoothies bien crémeux et de texture homogène.

      J'ai trouvé des modèles à tarif acceptable entre 500 et 750w, mais à chaque fois il n'y a aucune mention du "nombre de tours/minute" pendant mixage alors que cette indication me semble importante pour départager les modèles.

      => Je fais quoi moi ? Je harcèle proline, moulinex, kenwood et compagnie pour avoir les infos ? Hum, pas envisageable...




      • un robot avec une cuve pour mixer, râper, émincer voire plus encore...
      Je pourrais peut être acheter d'un côté un bon blender ET un bon petit robot mais je ne trouve pas de petit robot assez puissant à un prix correct.

      Par exemple, le domoclip (clic) fait tout ce que je veux mais n'a que 300w pour un prix de 34.95eur.

      Ou encore le robot proposé par HEMA, à 30eur : robot de cuisine 500w





      • Le rêve : un robot qui fasse blender ET bon mixeur 
      C'est-à-dire un robot avec une base socle sur laquelle on insère soit un blender soit une cuve pour mixer, râper, émincer etc.

      Voici dans ce genre mon chouchou, celui dont je rêve depuis des semaines, un Kenwood qui à l'air vraiment pratique et puissant... à 68eur : Kenwood FPM250, 750w

      => Ces modèles là sont les plus chers alors snif ouin !

      Ou bien un autre type de modèle, le 2 en 1 qui prend plus de place :

      - robot kenwwood cuve + blender, sur un seul grand socle, 700w, 49.90eur, mais il n'y a pas la fonction pétrissage snif !
      Dans ce genre là j'en ai trouvé à 40eur environ, très similaire au kenwood, avec fonction pétrin, à 600w, mais d'une marque moins reconnue : un en Orva et l'autre oups je ne m'en souviens plus...


      EDIT du 15/12/2012...

      Tadaaam !
      J'ai eu mon cadeau ♥  youpi  !

      J'ai opté pour la sagesse et choisi un modèle Harper avec un socle double à 39eur à destock n'go, qui ressemble pas mal au modèle kenwood FP 185 proposé par Darty mais en moins cher.

      d'un côté le blender : 4 lames crantées, bol en plastique, 1.2L
      de l'autre côté le robot : émince, râpe, disque pour pétrir, émulsionne, 1.4L
      puissance : 600 w
      nom du modèle : OM1, en blanc

      Il est un peu moins puissant et n'a pas le presse-agrumes mais bon j'ai déjà un presse-agrumes manuel donc ça ne devrait pas trop être embêtant.

      Robot multifonction 2 en 1 Blanc
      Une image de la bestiole  :-)







      Rendez-vous sur Hellocoton !

      jeudi 6 décembre 2012

      Le sarrasin cru en porridge, fausse bonne idée...avec un tout petit mixeur !

      J'aime lire et flâner sur les blogs de cuisine et depuis quelques mois j'ai remarqué une valse intrigante concernant les graines de sarrasin, cette fameuse "presque céréale" sans gluten qui apparaissait de plus en plus ci et là sur nombre de blogs et bien souvent mixée en "porridge". 
      Les photos de ces recettes étaient par ailleurs superbes et les commentaires élogieux.

       Mais le sarrasin au fait, c'est quoi ? 
      • info de wikipédia : clic
      • info sur passeportsanté : clic


      Petite liste des recettes qui m'ont faite saliver :

      sur le blog Green me up : plusieurs recettes avec très belles photo clic 
      sur le blog d'Antigone xxi, là aussi des photos magiques : clic 
      Sur le blog lespetitsplatsderose, où Rose s'inspire des autres blogueuses pré citées, dans plusieurs réalisations :  clic
      mais aussi :
      encuisineavecmarie : clic
      auxportesdegaia : clic
      bledormant :  clic
      et probablement d'autres que je n'ai plus en tête.

      Je me suis donc mise en tête de trouver cette bestiole bizarre de graine de sarrasin non grillée et d'essayer de l'amadouer un de ces 4 matins... 


      Avant je n'aimais pas trop le "porridge", ayant gardé de tristes souvenirs de bouillies infâmes et pâteuses de ma petite enfance. Mais comme dans pub de lunettes Krys, "Mais ça c'était avant". Avant quoi ? Avant que je ne découvre la multitude de recettes et de procédés pouvant donner un porridge tout à fait respectable avec même parfois un "visuel" suffisamment beau pour être regardé avec satisfaction une fois la recette accomplie.
      Mais qu'en serait-il d'un porridge au sarrasin, et cru ? 


      Suspense !



      Ce matin j'ai donc testé une recette, en m'inspirant de celle de Rose (clic) au sarrasin cru, cacao et pruneau.

      Le fameux porridge au sarrasin cru, un peu modifié avec ce que j'avais :
      - 40g de sarrasin non grillé, à tremper 8h dans un bol d'eau
      - 4 gros pruneaux à tremper 10 minutes dans de l'eau chaude
      - 1 càc bombée de cacao amer
      - 1 yaourt nature
      - 1.5 càc de purée d'amandes
      - un peu de sirop d'agave

      ce que j'ai modifié : du yaourt à la place du lait et pas de graines de lin ni d'amandes car je n'en avais plus.


      Hélas...
      ...De la dégustation est née la déception :

      - une texture sablonneuse, l'impression d'avaler des cuillerées de sable au yaourt chocolat pruneau, gloups !
      - pas de goût en particulier autres que ceux des ingrédients pré cités

      La cause de ce ratage gustatif ?  mon piti blender de 350w

      merci encore à cette charmante Ophélie du blog Antigone XXI qui m'a donné je pense la cause de mon tourment : la puissance de mon mixeur/blender pardi !

      Donc, pour réussir une crème/porridge cru de sarrasin il est impératif d'être équipé d'un mixeur blender de très bonne puissance, voilà voilà...



      Que faire alors de mon joli sachet de sarrasin ???


      Maintenant que j'en ai un petit sachet il me faudra bien l'utiliser et comme je n'ai pas aimé la texture sablonneuse du sarrasin hydraté-mixé je pense bien tester ces autres recettes au sarrasin grillé : 

      salade tiède sarrasin avocat de blogbio
      - ou encore cette recette qui à l'air vraiment top de granola au sarrasin : grawnola au sarrasin d'Antigone XXI

      Il me suffira de le griller un peu avant de réaliser certaines de ces recettes et j'espère bien que cette fois je serais conquise.


      Rendez-vous sur Hellocoton !

      mercredi 5 décembre 2012

      Massalé de pommes de terre

       Après avoir cuit un peu trop de pommes de terre grenaille ce dimanche j'ai eu envie de faire un petit massalé de pommes de terre accompagné d'un riz épicé.
      Le massalé est un mélange de nombreuses épices, utilisé dans la cuisine Indienne ainsi que dans la cuisine créole de la Réunion qui a intégré les influences culinaires d'une partie de sa population d'origine Indienne.

      Le massalé de la Réunion est donc une version Réunionnaise du "garam massala" Indien, qui d'ailleurs est différent d'une famille à l'autre, d'une région à l'autre, chacun ayant "sa" recette fétiche avec des proportions d'épices un poil différentes.
      Nos voisins de l'île Maurice ont bien sûr eux-aussi du garam massala, et de nombreuses versions de "massala" dont les noms peuvent porter à confusion. Un "cari" ou un "curry"  de poulet pourra être à base d'un mélange d'épices proche de ce qu'un Réunionnais appelle du "massalé" et n'aura donc pas grand chose à voir avec ce qu'il appelle un "cari de poulet" (où il n'y a pas de massalé).
      En effet, pour le Mauricien, un cari ou un curry peut regrouper tous les plats en sauce que l'on va déguster avec du riz, des petits pains/galette/crêpes telles que les rotis, faratas, dhall, etc.

      Les mélanges et dosages d'épices en sachet sont différents en fonction des marques et de leur provenance.
      Je préfère utiliser celui de la marque "Maison Rama" puisqu'il s'agit de celui vendu chez-moi. Mais si je n'en trouve pas dans les boutiques asiatiques Lilloise je me contente des autres marques en provenance du Royaume-Uni qui n'ont pas exactement la même saveur mais s'en rapprochent pas mal.
      Si je n'ai plus de sachet de massalé je ne prends pas de "curry" ici car le goût est vraiment éloigné.



      Ingrédients

      - 400g de petites pommes de terre   -   cette fois j'ai pris des "grenailles" à la peau rosée, au goût un peu sucré entre la pomme de terre neutre et la patate douce

      - 1 càs d'huile neutre (arachide, tournesol, un mélange de 4 huiles)
      - 5 càc bombées de concentré de tomates + un peu d'eau
      - 1 oignon moyen ou 2 échalotes

      - 1 càc rase de curcuma, "safran péi" de la Réunion
      - 1 càc rase d'épices à massalé (maison Rama)

      ou de "garam massala", mais le goût sera légèrement différent car le dosage des épices n'est pas tout à fait le même que dans le "massalé" réalisé à l'île de la Réunion
      qui lui-même est encore différent du mélange que l'on trouve dans la cuisine de l'île Maurice

      - du sel et du poivre, au goût
      - un petit peu d'ail     en déshydraté pour moi, moins cher et se conserve longtemps dans son petit bocal en verre
      - quelques feuilles et tiges de coriandre fraîche, à ciseler




      Préparation

      1. Émincer finement l'oignon ou les échalotes. Laver les pommes de terre et les mettre à cuire à la vapeur ou au micro onde. Elles doivent rester assez fermes afin d'être coupées en quartiers puis mijoter 5 minutes dans une sauce.

      2. Une  fois les pommes de terres cuites les enlever du cuit-vapeur ou du récipient de cuisson micro-onde afin qu'elles ne continuent pas de cuire.

      3. Dans une petite marmite ou un fait-tout avec couvercle faire dorer les oignons/échalotes dans l'huile puis ajouter l'ail et les épices. Laisser chauffer les épices tout en remuant.

      4. Ajouter le concentré de tomates avec quelques cuillères d'eau afin d'obtenir une consistance assez crémeuse. Poser le couvercle est laisser mijoter à feu doux 5/6 minutes.

      5. Pendant que la sauce au massalé chauffe, couper les pommes de terre en quartiers.

      6. Ajouter-les dans la sauce et mélanger pour bien les napper. Laisser réchauffer quelques minutes puis servir avec de la coriandre fraîche ciselée.



      Accompagnement
      du riz long cuit à l'auto-cuiseur et parfumé avec 2 clous de girofle et une touche de cardamome, du riz basmati ou riz thaï nature, des galettes ou crêpes comme à Maurice (farata, roti), naans Indiens etc.

      service à l'assiette
      le riz puis le massalé de pommes de terre sur le riz (et non à côté), et on parsème de feuilles de coriandre ciselées





      Un sachet de massalé sans piment, "maison Rama" clic




      Un sachet de curcuma de la marque "maison Rama" clic















      Rendez-vous sur Hellocoton !

      mardi 4 décembre 2012

      Remplacer le "Nutella" avec goût

      Comme de nombreux et nombreuses gourmand(e)s-gourmet(te)s j'ai aimé les tartines de pain au Nutella. Mais j'ai eu un peu de chance face à cette "drogue" ultra sucrée et grasse : une maman très méfiante face à ce pot de douceur à tartiner, très cher chez nous et qui se terminait si rapidement.
      Je n'ai donc pas pu devenir une véritable dingue de cette fameuse pâte à tartiner du matin comme du goûter. J'étais un peu jalouse de mes petits camarades que j'imaginais se régalant de Nutella. Mais aujourd'hui je suis fière de ne pas craquer devant les étals de cette pâte infernale, bombe de mauvaises calories et produits douteux. Si, si, promis !


      Une fois ma petite histoire racontée, voici le pourquoi du comment de ce petit article : une récap' de nombreux articles et liens trouvés sur internet ces derniers temps qui donnent de très bonnes recettes de pâte à tartiner chocolatées ou fruitées toutes plus délicieuses les unes que les autres.

      J'avais trouvé certaines d'entre elles, au gré de mes envies de tartinades sucrées, avec plus ou moins de hasard et j'ai eu la joie de découvrir que je n'étais pas la seule à aimer mélanger de la purée d'amande avec des fruits...Ouf ! Je ne suis pas aussi dingue qu'il n'y paraît ...   ;-)

      Voici les différents blogs où j'ai trouvé de bonnes recettes de pâtes à tartiner, ainsi que mes versions :


      • Pour commencer une recette du blog "jeveuxetrebonne"  clic
       Son intérêt ? On utilise son sachet de noisettes, sa boîte de cacao amer et un reste de lait.


      Ma ch'tite version :  je trouve que c'est encore meilleur avec du lait végétal d'oléagineux, d'amande ou de noisette notamment, mais je n'en ai pas souvent sous la patte...

      J'ai pour habitude d'en préparer une depuis bien longtemps qui lui ressemble comme une cousine germaine :
       une pâte choco-cahuète que je faisais "à l'oeil" sans peser ni noter les quantités dont voici une version :


      Ma petite pâte choco-cahuète

      - des cacahuètes non salées, déjà grillées (ou à griller à la poêle ou au four), 60g
      - du cacao en poudre non sucré  + du miel (ou du sucre fin), entre 30 et 50g de cacao et 40 à 50 g de miel
      OU BIEN,
      à la place du cacao + miel/sucre :  quelques carrés de chocolat à faire fondre
      - un peu de lait
      pour assouplir le mélange cacahuètes/chocolat/produit sucrant

      1. Mixer les cacahuètes grillées dans un robot avec la lame en S jusqu'à obtenir une purée. Si la purée est trop compacte ajouter une cuillère d'eau puis mixer à nouveau.
      2. Mélanger la purée obtenue avec du chocolat fondu (bain-marie, ou micro-onde) ou du cacao en poudre non sucré
      3. Ajouter le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.
      4. (Facultatif) Détendre le mélange en versant petit à petit du lait jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à tartiner.

      note gourmande
      Pour un petit côté "crunchy" je ne réduis en purée/beurre de cacahuète que la moitié des cacahuètes et je concasse/hache grossièrement l'autre moitié, ou je prends 30g de poudre de cacahuète (en sachet) et 30g de beurre de cacahuète


      Version rapide de la tartinade choco-cahuète

      60 g purée de cacahuètes OU 30g purée/beurre de cacahuète + 30g de cacahuète hachées/poudre
      entre 30 et 50 g de cacao amer ou de chocolat fondu
      entre 40 et 50 g de miel
      une touche de lait (végétal ou pas)


      1. Mélanger de la purée de cacahuètes non salée ( de la "Dakatine" ou autre beurre de cacahuète en pot) avec du cacao amer ou du chocolat fondu
      2. Ajouter  le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.
      3. Ajouter si besoin un peu de lait, petit à petit.


      Ma petite pâte choco-mande ou la choco-noiz'

      60 g purée d'amandes (ou de noisettes)  OU 30g purée amandes + 30g de poudre d'amandes
      entre 30 et 50 g de cacao amer ou de chocolat fondu
      entre 40 et 50 g de miel
      une touche de lait (végétal ou pas)
      1. Mélanger de la purée d'amandes/ ou de noisettes avec du cacao amer ou du chocolat fondu
      (ou la réaliser soi-même : griller puis mixer, un petit filet d'huile ou d'eau pour assouplir et hop beurre d'amande ou de noisettes)
      2. Ajouter le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.
      3. Ajouter si besoin un peu de lait, petit à petit.



      Une petite photo d'un chouette goûter avec 2 tartines de choco-mande rapide ?
      Voilà !





      Le choco-bricot ou abrichoco

      60 g purée d'amandes
      10/15 abricots secs, à réhydrater 10min (au moins) dans un bol d'eau chaude
      entre 30 et 50 g decacao amer ou de chocolat fondu
      entre 30 et 40 g de miel => facultatif
      un peu de lait (végétal ou pas) OU un peu de l'eau de réhydratation des fruits secs => pour mixer les abricots réhydratés


      1. Mélanger de la purée d'amandes avec du cacao amer ou du chocolat fondu dans un robot (avec lame en s) ou dans un bon blender (à lames crantées c'est mieux).
      2. Ajouter les abricots réhydratés puis le produit sucrant (miel, sucre, sirop d'agave etc) puis mixer
      3. Ajouter si besoin un peu de lait végétal ou de l'eau du bol des abricots trempés, petit à petit pendant le mixage

      Edit du 25/01/13 : argh je prends une quinzaine de petits abricots secs et non 5. Un petit "1" s'était évanoui dans la nature...


      Et le Banania maison ?

      La pâte à tartiner "banania" n'est pas mal du tout, mais la liste des ingrédients un peu zarbi m'a donné envie de tester une recette maison... Bon, pou être honnête on ne retrouve pas tout à fait le goût spécial de la pâte banania mais on s'en rappoche et c'est déjà ça.


      recette 1 de Banania tartinable

      60 g purée d'amandes ou de noisettes, ou 30g de chacune
      2 bananes sèches, à réhydrater 10min dans un bol d'eau chaude OU de la compotée de bananes
      entre 30 et 50 g de cacao amer ou de chocolat fondu
      entre 40 et 50 g de miel
      une touche de lait (végétal ou pas) OU un peu de l'eau de réhydratation des fruits secs
      une poignée d'un mélange de flocons de céréales et de grains de quinoa soufflés clic

       => compotée de bananes
      2 bananes + du sucre roux
      l'intérieur gratté d'une gousse de vanille
      On écrase les bananes à la fourchette, puis on ajoute le sucre et la vanille dans une casserole.
      On cuit à feu doux pendant 15min environ en oubliant pas de mélanger à la cuillère ou spatule.
      Laisser refroidir un peu avant de mélanger aux ingrédients pour la pâte à tartiner.


      1. Mélanger la purée d'oléagineux avec du cacao amer ou du chocolat fondu
      2. Incorporer les bananes réhydratées OU la compotée de bananes puis mixer à nouveau.
      3. Ajouter le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.
      4. Ajouter les flocons de céréales
      Facultatif :  Ajouter si besoin un peu de lait, petit à petit.


      recette 2 de Banania tartinable

      60 g de purée d'amandes blanches
      30 à 40g de cacao amer ou de chocolat fondu
      40 g de miel
      15 ml de lait végétal

      pour le goût de banane et de céréales un peu malté, première alternative à la compotée de bananes :

      flocons de banane  (compliqué à trouver !)
      1 petite cuillère de farine de riz ou de maïs (ou de fécule de maïs : maïzena) + des éléments croquants (petits flocons de céréales, éclats d'amandes...)

      1. Mélanger la purée d'amandes avec du cacao amer ou du chocolat fondu
      2. Incorporer les flocons de bananes et les petits flocons de céréales
      3. Ajouter le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.
      Facultatif :  Ajouter si besoin un peu de lait, petit à petit.



      recette 3 de Banania tartinable, totalement inavouable...

      60 g de purée d'amande blanches
      30 à 40g de cacao amer ou de chocolat fondu
      40 g de miel
      15 ml de lait végétal

      pour le goût de banane et de céréales un peu malté, seconde alternative :

      acheter un paquet de céréales choco banane HIPP pour bébé !  clic

      Pas de lait que des bonnes choses et on est très près du banania :
      "Ingrédients :
      Farine de riz*, farine de maïs*, flocons de banane*20%, poudre de cacao*8%, vitamine B1. "

      donc ici quelques cuillères de Hipp banane chocolat + des éléments croquants (petits flocons de céréales, éclats d'amandes...)


      1. Mélanger la purée d'amandes avec le Hipp banane choco.
      2. Par pure gourmandise ou peut quand même ajouter des petits flocons de céréale, comme dans la version précédente
      3. Ajouter le produit sucrant : miel, sucre, sirop d'agave etc.

      Facultatif :  Ajouter si besoin un peu de lait, petit à petit.





      • Une autre recette toute simple, du site de Mlle Pigut, végane et pleine d'imagination : "pâte à tartiner choco noisette expresse anti nutella" : clic 

      • Une recette originale qui se dédouble en "noisette orange" et "choco noisette orange" avec de la farine de lucuma, proposée sur le site cuisine.journaldesfemmes.com, par Amélie Piéron : clic

      Je suis très rarement les recettes que je trouve pour des tas de raisons dont notamment celles que je ne trouve pas certains ingrédients ou qu'ils sont trop chers. J'adapte aussi certaines recettes selon mes goûts et mes envies du moment.
      pour ne pas déroger à ma règle du bidouillage heureux j'ai modifié la recette de la façon suivante :

      J'ai utilisé du cacao normal et de la purée d'amande du commerce, donc en non cru et enfin sans lucuma (trop cher pour moi) et sirop d'agave. J'y ai ajouté des petits morceaux d'oranges confites.


      8 càc de noisettes réduites en poudre
      2 cuillère à soupe de purée d'amande
      2 cuillère à soupe de miel
      Le jus d'une orange (ou un peu plus)
      facultatif : huile de noisette, petits morceaux d'oranges confites

      cacao en poudre non sucré, quantité au goût OU du chocolat fondu


      1. Réduire les noisettes en poudre avec un robot lame en s. OU utiliser de la purée de noisette toute faite et dans ce cas pas besoin d'eau en plus
      2. Mélanger la noisette réduite en poudre ou purée (avec un filet d'eau ou d'huile de noisette) avec la purée d'amande, le jus d'orange et le miel.
      En fonction de la consistance obtenue ajouter un petit de jus d'orange (si trop mélange trop compact).
      3. On obtient une pâte noisette-orange prête à consommer. Pour les plus gourmands on peut ajouter des petits morceaux d'oranges confites.

      On passe à l'étape 4 si on veut en faire une pâte choco noisette orange en plus :


      4. Diviser la pâte obtenue à l'étape 3 en 2 portions égales. Conserver celle qui restera "noisette-orange" et laisser la portion à "chocolater" dans le bol.
      5. Ajouter du cacao en poudre non sucré et mélanger à la cuillère. On peut remplacer le cacao amer par du chocolat fondu avec une touche de lait ou d'eau. C'est prêt à tartiner !



      • Deux autres recettes du blog d'Antigone XXI qui propose une pâte choco noisette avec des dattes et sa version à l'amande : clic

      Je l'ai ai testées toutes les deux mais bien sûr là encore à ma sauce car je bidouille souvent avec ce que j'ai dans mes placards...

      La choconette d'Antigone dans la cuisine de Brie 

      12 dattes
      120g de purée de noisettes
      50 ml de miel
      40 g de cacao non sucré (et non du cacao cru)
      15 ml d'eau : on choppe dans l'eau de réhydratation des dattes héhé !


      1. Réhydrater les dattes dans un bol d'eau chaude pendant une dizaine de minutes
      2. Mixer l'ensemble des ingrédients  (avec la fameuse lame en S)

      Ajout préconisé par la photo de son blog : des noisettes grillées (pour moi)

      La caramande d'Antigone dans la cuisine de Brie

      12 dattes
      120g de purée d'amande
      50 ml de miel
      40 g de cacao non sucré (et non cru)  OU en poudre de caroube
      15 ml d'eau : on choppe dans l'eau de réhydratation des dattes


      1. Réhydrater les dattes dans un bol d'eau chaude pendant une dizaine de minutes
      2. Mixer l'ensemble des ingrédients  (avec la fameuse lame en S)

      C'est aussi bon avec le cacao amer qu'avec la poudre de caroube !


      • Une recette de pâte à tartiner bien fruitée sur le blog  "lecridelacourgette" tenu par Cécile Lorillon, qui a véritablement un petit goût de confiserie façon turron : clic

      mon avis : une recette vraiment expresse et très simple à réaliser puisqu'on mélange de la confiture d'abricots et de la purée d'amandes complètes

      Testée et approuvée, avec une confiture maison d'abricots mais aussi de pêches, et même une confiture d'agrumes.
      Pour une tartinade aux fruits rouges j'ai préféré utiliser de la purée d'amandes blanches (non complètes) ou de noix de cajou, très douce au goût.

      Tartinade Crémeuse de fruits rouges

      (plus petite portion que la recette originale à l'abricot)

      40g de purée d'amandes blanches ou de noix de cajou
      90g de confiture de fruits rouges, maison, fraises/framboises/mûres

      On mélange bien, et hop on tartine... Trop dur hein ?









      Et pour finir en beauté, un article du site consoglobe, qui compare 12 pâte à tartiner bio : clic




      Bonne journée  ^_^



      Rendez-vous sur Hellocoton !

      dimanche 25 novembre 2012

      Tarte au fromage et noix

      Une tarte-repas que j'ai faite il y a quelques jours, servie accompagnée d'une salade/vinaigrette puis d'un petit dessert chocolaté.

      pour 4/6 pers, si entrée ou plat


      Ingrédients

       une pâte à tarte au choix

      +

      150 g de fromage (saint-Agur cette fois)
      1 petit-suisse
      1 briquette de 20 cl de crème semi-liquide
      4 petits œufs
      un peu de muscade, de poivre
      pas de sel (le fromage est déjà salé)
      25 g de cerneaux de noix émiettés
      facultatif :  50/80 g de fromage râpé en fin de cuisson pour un aspect gratiné




      Pour la pâte :

      Ma pâte aux herbes et flocons d'avoine

      65 g de petits flocons d'avoine
      150 g de farine de blé
      100 ml d'eau tiède
      100 ml d'huile d'olive
      2 cas d'herbes séchées (herbes de Provence pour moi)
      une pincée de sel + 1 cac rase de bicarbonate alimentaire
      OU
      1 cac rase de levure chimique + 1 pincée de sel : ne pas mettre en contact direct le sel et la levure !



      1. Mélanger la farine et la levure (ou le bicarbonate). Ajouter les flocons d'avoine et les herbes choisies.
      2. Ajouter le sel puis l'huile. Mélanger grossièrement à la spatule.
      3. Ajouter l'eau et mélanger à nouveau.
      4. Fariner vos mains et mélanger jusqu'à obtenir une pâte à tarte non collante. Au besoin ajouter une cuillère à soupe de farine si la pâte colle un peu trop.

      La pâte peut être utilisée de suite ou filmée et gardée au frais.




      Préchauffer le four pendant une dizaine de minutes avant d'y précuire le fond de tarte.

      5. Étaler la pâte avec un rouleau sur un plan de travail fariné.
      6. En garnir un moule à tarte huilée ou garni de papier cuisson.
      7. Piquer à la fourchette la pâte.
      8. Précuire 10 minutes la pâte à blanc. Four à 180°C. Une fois précuit sortir le fond de tarte du four et laisser refroidir un peu avant de le garnir puis de le remettre en cuisson.



      Préparation de la garniture :

      note : en principe votre four est déjà chaud pour avoir précuit le fond de tarte. Dans le cas contraire (utilisation d'une pâte toute faite) penser à préchauffer le four pendant 10 minutes avant d'enfourner la tarte.

      1. Dans un grand bol fouettez les oeufs à la main ou au batteur électrique jusqu'à une consistance mousseuse puis ajouter le petit-suisse, la crème et les épices. Battre à nouveau.
      2.  Disposer des petits morceaux ou lamelles de fromages sur la pâte à tarte précuite puis napper avec le mélange d’œufs et de crème.
      3. Parsemer le dessus de la tarte des noix émiettés.
      4. Ajouter un peu de fromage râpé en fin de cuisson.








      Rendez-vous sur Hellocoton !

      Gâteau yaourt et framboise (sans oeuf)

      Il fait bien froid chez moi depuis que le chauffage ne fonctionne plus (1 mois... Ouin !). Et quand j'ai froid j'ai toujours envie d'un bon petit déjeuner ou de chouettes goûters pour me remonter le moral.
      Je n'avais plus d’œuf mais une envie terrible d'un bon gâteau au yaourt et une envie de framboises acidulées. Qu'à cela ne tienne ! Le gâteau au yaourt lui aussi peut se réaliser sans aucun œuf et sans être ultra pâteux !


      On remplace les œufs et l'huile de la recette traditionnelle par une astuce très chouette trouvée sur le blog vegebon :  
      1/2 pot d’huile + 3 œufs  =>   1/2 pot de purée d’amande + 1 pot de jus de fruits + 1/2 sachet de poudre à lever.

      J'ai préféré pour une version plus "yaourt" remplacer le pot de jus de fruit par un pot de lait ou un second pot de yaourt, et j'ai mis un peu moins d'un demi pot de purée d'amande car j'avais de la crème liquide entamée à utiliser.

      L'astuce revisitée avec ce que j'avais sous la main :

      1/2 pot d'huile + 3 oeufs  => 3 cas de purée d'amande + un peu de crème liquide + 1 pot de lait (ou 2ème yaourt) + 1/2 sachet de levure chimique



      Ingrédients

      - 1 pot de yaourt nature, vanille ou à la framboise
      - 2 pots de yaourt de brisures de framboises (de la  framboise surgelée)
      - 3 pots de farine de blé
      - 2 pots de sucre roux de canne
      - 3 CAS de purée d'amande complète + 1 pot de lait (de vache ou végétal) OU un second pot de yaourt
      - 125 ml de crème liquide (de lait de vache ou végétale)
      - 1.5 sachets de levure pour pâtisserie
      OU 2 càc de bicarbonate alimentaire + 1 càc jus de citron ou de vinaigre parfumé (framboise, cidre)



      Préparation

      1. Vider le contenu du yaourt choisi dans un grand bol puis laver et essuyer le pot qui va servir de mesure. Préchauffer le four à 170°C.
      2. Mélanger dans le bol contenant le yaourt, la farine, la levure, le sucre et la purée d'amande à l'aide d'une spatule.
      3. Incorporer la crème et le lait petit à petit pour assouplir la pâte.
      4. Ajouter les brisures de framboise surgelées, mélanger un peu puis verser la pâte dans un moule beurré et fariné (ou un moule silicone).
      5. Faire cuire à four chaud entre 30 et 45 min à 170°C.

      Laisser refroidir sur une grille et déguster tiède ou froid   :-)


      note : le gâteau yaourt à la framboise se conserve bien dans une boîte hermétique au frais pendant quelques jours



      Rendez-vous sur Hellocoton !

      mercredi 21 novembre 2012

      Shopping à la boutique Biocoop

      Je savais qu'elle existais, je l'avais même déjà zieutée plusieurs fois mais j'avais un peu peur que les tarifs soient très nettement au-dessus de mes moyens, même pour les fameux "produits en vrac" qu'on achète au poids.
      Et puis cet après-midi je me suis enfin lancée. Allez hop hop hop un peu de cran ! Après tout si c'est trop cher tu ressors l'air confite et puis c'est tout...

      Finalement les tarifs du magasin sont bien en moyenne au-dessus de ce que j'achète habituellement, mais concernant certains produits de base que j'aime beaucoup on reste dans le raisonnable donc j'ai craqué et acheté quelques bricoles "alimentation saine" avec ce que j'ai économisé ces derniers mois à refaire du "tout à pieds" ! Presque pas de tickets de métro = plus de sous héhé !


      Liste des heureux achats :

      produits introuvables ailleurs qu'en boutique bio

      - graines de sarrasin 260g, (4.96 eur/kg) : 1.29 eur
      - mélanges de 5 flocons avoine, riz, 495g,  (2.90eur/kg) : 1.44 eur
      - 1 pot de purée d'amandes complètes grillées , (15 eur environ le kilo) : 5.30 eur
      - 1 pot de caroube instantanée (remplace le chocolat chaud), 250g : 3.21 eur

      produits existants en rayon bio de supermarché, mais de prix comparables à la Biocoop 

      - petite boîte d'argile verte en poudre : 3.84 eur
      - sachet de 500g spaghetti semi-complets : 1.10 eur
      - sachet de 500g fusilli complètes  : 1.10 eur

      TOTAL de 17.28 eur

      pas donné mais pas volé non plus   :-)











      Rendez-vous sur Hellocoton !

      jeudi 15 novembre 2012

      Entre le Quatre-quarts et le cake marbré

      Ne réussissant pas à choisir entre un quatre-quarts et un cake marbré j'ai décidé de mixer un peu des deux classiques de la pâtisserie pour voir ce que cela pouvait bien donner. Mon faux quatre-quarts est à la fois au chocolat et à la poudre d'amande, avec du beurre mais aussi du petit-suisse. Une douceur de petit-déjeuner à même de me réveiller par cette semaine affreuse sans chauffage...







      pour la pâte chocolatée :

      10 g de cacao amer + 60 g de chocolat noir fondu
      100 g de sucre roux
      100 g de farine de blé complète (ou la tradi, ça marche bien aussi hein)
      100 g de beurre
      2 œufs
      un peu de bicarbonate alimentaire


      pour la pâte à l'amande :

      50 g de poudre d'amande
      80 g de farine de blé complète
      90 g de sucre roux
      1 petit-suisse (ou l'équivalent de poids en fromage blanc : 60 g )
      1 bouchon de whisky
      100 g de beurre
      1 œuf
      un peu de bicarbonate alimentaire


      un peu de beurre et de farine pour le moule
      un peu d'eau ou de lait pour faire fondre les 60g de chocolat noir au micro-onde 



      Préparation de la pâte au chocolat :


      1. préchauffer le four à 170°C ( th.6). Beurrer et fariner le moule à cake.

      2. Séparer les blancs et les jaunes des œufs dans 2 bols.

      3. Couper le beurre ( à température ambiante, légèrement mou) en petits dés et le mettre dans le bol contenant les jaunes d’œufs. Ajouter dans ce bol le sucre et le bicarbonate. Mélanger à l'aider d'une spatule ou d'une cuillère solide afin d'obtenir un beurre "pommade" c'est-à-dire bien crémeux.

      4. Faire chauffer le chocolat en morceaux avec un peu de liquide (de l'eau ou du lait, quelques cuillerées à café suffisent) au micro-onde ou au bain-marie. Ajouter le chocolat fondu et le cacao amer en poudre au beurre pommade. Mélanger.

      5. Verser la farine petit à petit, et mélanger entre chaque ajout de farine. Monter les blancs en neige avec un fouet électrique. Incorporer les blancs bien fermes délicatement à la spatule comme pour une mousse au chocolat.


      Préparation de la pâte à l'amande :

      1. Séparer le blanc et le jaune de l'oeuf dans 2 bols.

      3. Couper le beurre ( à température ambiante, légèrement mou) en petits dés et le mettre dans le bol contenant le jaune d’œuf. Ajouter dans ce bol le sucre et le bicarbonate. Mélanger à l'aider d'une spatule ou d'une cuillère solide afin d'obtenir un beurre "pommade" c'est-à-dire bien crémeux.

      4. Ajouter la poudre d'amande et le bouchon de whisky (ou autre alcool pour parfumer) au beurre pommade puis mélanger. Ajouter ensuite un petit suisse pour détendre la pâte et mélanger à nouveau.

      5. Verser la farine petit à petit, et mélanger entre chaque ajout de farine. Monter le blanc en neige avec un fouet électrique. Incorporer le blanc bien ferme délicatement à la spatule comme pour une mousse


      6. Une fois les pâtes réalisées les disposer dans le moule à cake beurré et fariné de la façon qui vous plaît le plus : l'une sur l'autre (comme le mien) ou entremêlées à la façon d'un cake marbré.

      7. Cuire entre 45 et 60 minutes selon le four et le croustillant désiré pour la croûte du quatre-quarts.



      pour "marbrer" un cake ou gâteau :

      disposer des grosses cuillères de pâtes chocolat et amande en alternance puis recommencer, dans le même ordre ou un ordre différent pour la couche d'après
      => montage comme des lasagnes !

      couche (1), celle du fond, dans le moule :      choco / amande / choco/ amande
      couche (2) au-dessus :                                  amande / choco / amande / choco
      etc.


      Précision de moule :

      J'ai un moule à cake vraiment grand, de contenance 2L ce qui empêche mes cakes de "gonfler" aussi haut que dans un moule de contenance plus modeste et traditionnelle d'environ 1.3L mais je fais avec ce que j'ai et pour une fois mon "cake" a bien voulu gonfler un peu, victoiiiiiire !







      Rendez-vous sur Hellocoton !

      mercredi 14 novembre 2012

      Crackers au sésame et à la pâte de cacahuètes

      Une recette de crackers pour l'apéritif, très facile et rapide à réaliser.
      En 30 minutes chrono cuisson comprise !

      Ingrédients

      3 cas de sésame blond
      150 g de farine
      un peu de bicarbonate alimentaire
      un peu de poivre
      100 à 150 ml d'eau  tiédie => à ajouter petit à petit
      3 cas d'huile d'olive
      3 cas de pâte de cacahuètes (beurre de cacahuètes)


      Préparation

      Préchauffer le four à 180 ° C, sans la plaque.

      Dans un bol mélanger les ingrédients secs puis ajouter l'huile et la pâte d'arachide.
      Mélanger avec une grosse cuillère (résistante !), ou une spatule/maryse.

      Ajouter un peu d'eau tiédie puis malaxer à nouveau. Recommencer l'opération jusqu'à obtention d'une pâte de type "pâte à tarte" : ferme, mais encore étalable au rouleau à pâtisserie.

      Disposer une feuille de papier spécial cuisson sur la plaque du four

      Étaler la pâte obtenue en une couche plus ou moins fine selon l'épaisseur de crackers désirée. Saupoudrer d'un peu de sel parfumé aux herbes.

      Faire cuire entre 15 et 20 minutes au milieu du four.
      Laisser complètement refroidir sur une grille (ou dans une assiette...)  avant de déguster.

      note :  1 petit suisses battu à la fourchette avec un mélange d'herbes ou d'épices et hop une sauce pour crackers !




      Rendez-vous sur Hellocoton !

      mardi 6 novembre 2012

      Purée de pois cassés au curry

      Ingrédients

      250 g de pois cassés déjà trempés et rincés
      1 oignon émincé (ou de l'échalote)
      1 à 2 cac de curry
      un peu de poivre
      1/2 cas d'huile / de ghee / de beurre, au choix
      1 cas de crème fraîche, ou de crème végétale

      Préparation

      1. Faire bien dorer l'oignon émincé avec les épices dans la matière grasse choisie.
      2. Ajouter les pois cassés et les couvrir d'eau.
      3. Laisser compoter au moins 35 minutes (45 minutes pour les miens) sur feu doux. Ne pas oublier de venir remuer et vérifier qu'il y ait encore un peu d'eau dans la marmite.
      4. La purée est prête lorsque les grains de pois cassés peuvent être écrasés à la fourchette sans résistance. On peut les écraser manuellement ou les passer au blender / mixeur plongeant.
      5. Une touche de crème rendra la purée plus onctueuse.



      Si vous disposez d'une cocotte minute n'hésitez pas, le temps de cuisson sera bien plus court.



      Une photo de mon sachet de pois cassés ! Il ne s'agit pas d'une grande marque de légumes secs ni d'une marque bio mais tout simplement de la marque "Samia" la moins chère que je trouve en magasin, mais ils sont très bien   :-)







      Rendez-vous sur Hellocoton !

      Soupe de pois cassés lardons et poêlée de légumes


      Que faire avec des pois cassés, 100g de lardons allumettes, un gros oignon et un reste de sachet de poêlée champêtre de légumes ? Une soupe bien sûr !   :-)





      La question que l'on risque de me poser est pourquoi avais-je des pois cassés déjà trempés et rincés ? Simplement parce que j'avais déjà en tête une purée toute simple de pois cassés et que j'avais mis à tremper 250 g (sec) de ces fameux pois mais qu'une fois trempés et rincés j'ai obtenu pas loin du double de poids de départ soit environ 500 g de pois.
      Je trouvais que la quantité de pois était un peu trop importante pour envisager uniquement une purée pour 2 personnes dont l'une pas forcément "fan" des pois cassés. J'ai donc du improviser.

      En effet la mise en trempette de 250 g de pois cassés en sec correspond aux recettes de soupes pour 4 personnes ou de purée pour 3 personnes.


      Ingrédients de la soupe

      250 g de pois cassés déjà trempés et rincés
      OU
      mettre 125g de pois cassés (sec) à tremper dans un bol d'eau froide pendant 2 heures, puis rincer les pois et jeter l'eau de trempage.

      100 g de lardons allumettes
      250 g de poêlée de légumes surgelée
      1 oignon émincé
      un peu de poivre et d'ail semoule
      1 cube or de maggi  (un seul des deux dans le papier doré) ou autre cube de bouillon
      1 cac de thym (ou une branche de thym) + 1 feuille de laurier
      au minimum 1.5 L d'eau


      note : la cuisson des pois cassés nécessite de la patience, même en ayant été trempés 2h au préalable et demande pas mal d'eau. Il faut donc régulièrement venir voir le niveau d'eau dans la marmite. Si votre sachet de pois cassés est un peu "vieux" il vaut mieux tenter une cuisson en auto-cuiseur qui divisera par 2 le temps de cuisson. Mais bien sûr je n'en ai pas !


      Préparation

      1. Faire dorer lardons dans une marmite à bords hauts sur feu moyen. On peut ensuite utiliser la graisse des lardons pour y faire "roussir" (dorer) les oignons et l'ail pour avoir plus de goût dans la soupe.

      2. Ajouter les pois cassés bien rincés, 1 L d'eau, le cube or et les épices, pour moi du thym et une feuille de laurier.

      3. Laisser cuire environ 35 minutes à petit feu.

      4. Ajouter les légumes surgelés et 500 ml d'eau. Bien remuer pour mélanger la soupe.

      5. Laisser cuire encore une trentaine de minutes (selon la "vieillesse" des pois cassés ils seront plus ou moins longs à cuire convenablement). Ajouter de l'eau si le niveau baisse trop en cuisson.

      6. Mixer tout ou partie de la soupe obtenue (enlever la branche de thym et/ou la feuille de laurier) et servir bien chaude accompagnée de tartines salées pour un plat complet ou telle quelle pour une entrée.



      Rendez-vous sur Hellocoton !

      samedi 3 novembre 2012

      Les soupes de lentilles

      Les lentilles blondes, vertes ou corail font partie des aliments faciles à conserver, à cuire, se prêtent facilement à toutes sortes de recettes et sont en général à des prix raisonnables.
      Elles sont donc une base incontournable de mes placards d'étudiante.
      Je vous propose ici quelques recettes de soupes de lentilles pour se réchauffer un peu à table.



      Soupe de lentilles & poireaux au curry

      Une recette facile et rapide pour un dîner express.

      Ingrédients pour 2 :

      125 g de lentilles blondes ou des lentilles corail + 6 fois leur volume d'eau
      1 ou 2 petits poireaux émincés (le blanc mais aussi le vert du poireau)
      1 cac d'épices à curry
      1/2 cac de curcuma, quelques tours de poivrier ou d'un mélange de baies et poivre
      1 cas d'huile d'olive (ou de ghee si on en a)


      1. Faire suer les poireaux émincés avec les épices dans l'huile à feu moyen, puis ajouter les lentilles et l'eau. Mettre à feu doux
      2. Cuire une dizaine de minutes et mélanger de temps en temps. Ajouter entre 100 et 200 ml d'eau (pour une souple plus ou moins liquide) et poursuivre la cuisson une quinzaine de minutes.

      Servir tel quel ou mixer pour une soupe lisse.



      Soupe de lentilles et lait de coco

      Ingrédients pour 4 bols :

      250 g de lentilles corail + 750 ml d'eau
      250 ml de  lait de coco   (un peu plus si on aime bien)
      épices : curry et coriandre fraîche  (un tout petit peu) 
      1 cas d'huile ou de ghee
      sel après cuisson

      Attention à ne pas mettre trop de feuilles de coriandre au risque de masquer le goût du lait de coco dans la soupe.

      1. Faire suer les oignons dans l'huile ou le ghee à feu moyen. Une fois ceux-ci dorés ajouter les lentilles puis l'eau avec le curry et le lait de coco.
      2. Faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes en mélangeant de temps en temps. Mixer la soupe tiédie pour une consistance crémeuse.
      3. Parsemer la soupe d'un peu de coriandre fraîche avant de servir.




      Soupe de lentilles coriandre curry


      Ingrédients pour 4 bols :

      250 g de lentilles corail + 1litre d'eau
      curry
      coriandre fraîche ciselée
      2 oignons doux/rouge + vert d'oignon (si on aime)
      sel après cuisson
      1 cas d'huile ou de ghee



      1. Faire suer les oignons dans l'huile ou le ghee à feu moyen. Une fois ceux-ci dorés ajouter les lentilles puis l'eau avec le curry. N'ajouter la coriandre ciselée qu'en fin de cuisson sinon elle perd en goût.
      2. Faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes en mélangeant de temps en temps.




      Soupe de lentilles épinards


      Ingrédients pour 4 bols :

      250 g de lentilles blondes ou vertes + 1litre d'eau
      500 g d'épinards surgelés (ou frais)
      2 oignons émincés
      1 feuille de laurier et un peu de thym ou un cube or
      1 cas d'huile

      facultatif mais réconfortant : 
      Avant de servir, dans chaque bol on peut ajouter une touche de douceur avec un peu de crème ou de fromage.
      1 cas de crème par bol, fraîche ou en briquette, au lait de vache ou végétale
      OU
      1 cac de fromage type Boursin
      OU
      pour un petit "retour en enfance" pourquoi pas 1/2 kiri ou vache qui rit ?



      1. Faire suer les oignons dans 1 cas d'huile à feu moyen. Une fois ceux-ci dorés ajouter les épinards et les lentilles puis l'eau avec les épices choisies.
      2. Faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes en mélangeant de temps en temps. Ne pas oublier d'enlever la feuille de laurier et la branche de thym avant de mixer et/ou servir.



      Rendez-vous sur Hellocoton !

      Cookies choco coco banane

      Cette recette se réalise sans œuf et peut-être faite sans lait de vache. Il suffit de prendre un lait végétal à la place du lait de vache et de la purée d'amande ou de noisette à la place du beurre.



      Ingrédients

      70 g de beurre mou / 70 g de purée d'amande
      140 g de farine
      1 sachet de sucre vanillé
      60 g de sucre (voire moins, selon votre palais)
      1 cac de bicarbonate alimentaire ou levure chimique
      40 g noix de coco râpée
      20 à 30 g de bananes séchées, réhydratées dans de l'eau / lait / jus 
      60 g de flocons d'avoine
      85 g de chocolat
      1 cac d'extrait de vanille
      3 cas de liquide, lait de coco ou encore de nectar de banane

      note : à la place de l'extrait de vanille on peut prendre 1 cac de poudre de vanille ou encore mieux gratter l'intérieur d'une gousse de vanille avec un couteau et ensuite utiliser la gousse vidée dans le pot de sucre pour le parfumer.

      Préparation

      1. Casser le chocolat en petits ou gros éclats ou plus simplement utiliser des pépites de chocolat
      2. Mélanger les ingrédients sec dans un grand récipient : la farine, le bicarbonate/levure, les sucres, le coco râpé, les flocons d'avoine, le chocolat
      3. Incorporer au mélange sec la banane réhydratée et l'extrait de vanille puis mélanger. Couper le beurre en morceaux
      4. Versez le liquide choisi et le beurre mou. Bien malaxer le tout
      5. Si la pâte colle un peu trop ajouter un peu de farine et malaxer à nouveau, si la pâte est au contraire trop sèche ajouter 1 à 2 cac du liquide choisi

      Faire des petites boulettes de pâtes puis les aplatir à la main avant de les enfourner sur une plaque couverte de papier cuisson.
      Cuire chaque fournée environ 12/13 minutes à 180°C

      Il faut surveiller de temps en temps la cuisson des cookies qui seront cuits lorsque légèrement fissurés en surface. Chaque four étant différent le temps de cuisson que je propose reste indicatif.

      Laisser complétement refroidir les cookies avant de les croquer    :-)

      Avec un verre de jus de fruit (ou verre de lait) ils sont bien chouette au petit déjeuner.




      Rendez-vous sur Hellocoton !

      Une histoire de pâtes à tarte

      Les tartes et les quiches sont souvent proposées avec une pâte brisée, sablée ou feuilletée. Il existe pourtant des alternatives au tout beurre de ces recettes délicieuses mais un peu lourdes.

      La célèbre "pâte minute" Tupp'


      250g de farine de blé classique pour pâtisserie
      100 ml eau chaude (non bouillante)
      100 ml d'huile
      1 cac de sel fin
      1 cac de levure chimique  => ou 1.5 ml de bicarbonate alimentaire

      en sucrée ? entre 50 et 80 g de sucre selon votre palais   

      1. On tripatouille le tout, sans avoir mis en contact direct le sel et le bicarbonate, ou le sel et la levure chimique
      DONC en mélangeant en premier (farine + bicarbonate ou farine + levure), puis ajouter le sel et mélanger à nouveau

      2. On malaxe bien pour bien "homogénéiser" la pâte. Si elle colle un peu on ajoute un peu de farine, si au contraire elle semble un peu sèche une à deux cuillères à café d'eau.

      3. et voilà une pâte toute prête !


      cuisson : entre 25 et 40 minutes selon l'épaisseur une fois étalée
      On peut tout à fait la cuire à blanc.

      Variantes :

      la pâtamande ou pâtanoisette

      125 g de farine blanche + 125 g de farine complète de blé
      100 ml d'eau tiédie
      70 ml de purée d'oléagineux (d'amande ou de noisette) à délayer avec 2 càc d'eau
      1/4 cac de sel
      1cac de bicarbonate alimentaire ou de levure chimique
      (+ 50 g de sucre roux si recette sucrée)

      la pâtamande extramande (ou patanoisette extranoiz')

      250g de farines, à mélanger ou pas
      120 ml d'eau tiédie
      70 ml de purée d'amande (ou de noisette) à délayer avec 2 càc d'eau
      1/4 cac de sel
      1 càc de levure chimique ou de bicarbonate

      50 g de poudre d'amande (ou de noisette) + 50 g de sucre, à parsemer sur la pâte étalée


      A suivre ...   :-)






      Rendez-vous sur Hellocoton !

      vendredi 2 novembre 2012

      Que faire avec un sachet de soupe à l'oignon ?

      La soupe à l'oignon maison j'aime bien mais alors la soupe déshydratée à l'oignon, même de marque ce n'est pas terrible tel quel. Quand j'en achète c'est toujours pour la détourner de sa simple utilisation de soupe.

      Il est important de garder en tête que la soupe à l'oignon en sachet étant très salée il est préférable de ne pas saler votre recette détournée à base de cette soupe.

      Il y a au moins une utilisation bien connue de cette soupe à l'oignon : la sauce pour dips ou chips enfin bref la sauce pour trempettes à l'apéritif  :)



      sauce à l'oignon pour apéro...

      à préparer au moins 1h avant l'apéro pour que l'oignon déshydraté imprègne bien la sauce.

      ingrédients

      un sachet de soupe à l'oignon
      entre 400 et 500 g de fromage blanc
      OU
      un mélange de fromage blanc et de crème fraîche (miam !)

      préparation

      hum...trèèès complexe !
      1. ouvrir le sachet de soupe à l'oignon
      2. verser son contenu dans un bol contenant le fromage blanc ou le mélange fromage-crème
      3. mélanger à la cuillère et laisser au frais dans une boîte bien fermée une petite heure

      Pour les gourmets : ajouter du vert d'oignon ciselé, ou des pépites de poivron séchées (j'en trouve dans les épiceries orientales).


      ... ou base de flammekueche !

      Héhé voici une utilisation simplissime de la sauce à l'oignon fastoche : napper une pâte à tarte fine, ou mieux encore une pâte à flammekueche.

      On y ajoute des lardons grillés à la poêle puis un peu essorés dans du papier absorbant, et voilà une flammekueche presque vraie à enfourner.

      Pour des raisons de diététiques (évidentes car...je suis une fille !) je préfère parsemer ma presque flamm' avec moitié lardons grillés et moitié légume ou champignons et enfin terminer par une poignée de fromage râpé.



      Purée à l'oignon

      Que faut-il pour préparer cet accompagnement ?

      1/2 sachet de soupe à l'oignon (ou plus, selon vos goûts en la matière)
      1 sachet de préparation pour purée de pommes de terre (format standard pour 4 personnes)
      un peu de crème fraîche légère, liquide ou semi-liquide et/ou  un peu de lait =  le total demandé en liquide pour faire le sachet de purée
      + un peu de lait ou de crème à ajouter en plus si la purée est un peu trop compacte

      Préparer la soupe comme indiqué sur le sachet, puis  ajouter le sachet de purée. Bien mélanger. Verser de la crème et/ou un peu de lait jusqu'à la consistance désirée.

      note : j'ai souvent en stock des briquettes de crème semi-liquide à 18%, de matière grasse, pas d'alcool hein ;)  et c'est pas mal du tout avec.



      Un reste de purée à l'oignon ? Ou de purée tout court ?

      Super ! Madame soupe de légumes sera très heureuse de devenir un bon potage crémeux bien assaisonné en tour de main !

      1. On prend sa brique de soupe, ou son autre sachet de soupe de légumes, ou si on est motivée sa soupe maison de légumes "un-poil-trop-liquide-presque-bouillon"
      2. On ajoute petit à petit le reste de purée à l'oignon du repas précédent (ou d'hier...), on mélange bien au fouet. On Chauffe. Et c'est tout.

      Une recette "anti-gaspi" à agrémenter de croûtons de pain en sachet ou pour les fées de la cuisine de croûtons maison réalisés à partir de reste de pain un peu dur.



      Une envie de cake salé ?

      J'ai souvent envie de faire un cake salé de pique-nique justement quand je n'ai pas grand chose à y mettre dedans. Mais point de frustrations si sachet de soupe à l'oignon nous avons !

      note : fonctionne aussi avec tout autre bon sachet de soupe de légumes déshydraté

      1. On prend sa recette de cake salé préférée, on pèse ses ingrédients secs : farine, sel ah non pas de sel, poivre, épices, levure chimique, les morceaux de légumes secs (poivrons, tomates séchées etc.), des graines grillées (pignon de pin, amande, noix etc.) et enfin son sachet de soupe magique et hop on mélange le tout.
      2. On incorpore les ingrédients mous ou liquide : les œufs battus, huile/beurre/purée d'oléagineux, crème fraîche ou liquide, lait etc. On mélange à nouveau pour obtenir une belle pâte.
      3. On ajoute enfin les éléments frais : jambon/lardons/thon/dés de légumes, de fromages etc... Encore un petit coup de spatule pour mélange un peu et au four dans le moule graissé et fariné !



      Un flan ou clafoutis salé ?

      Comme pour le cake salé, on ajoute le sachet de soupe à l'oignon (ou de légumes) à la préparation sèche puis on suit à peu près sa recette de flan ou de clafoutis et on obtient un flan ou un clafouti à l'oignon.



      Un appareil à quiche ?

      On ajoute le sachet de soupe à l'oignon (ou de légumes) dans le récipient où l'on vient de battre les œufs pour l'appareil à quiche/tarte. On mélange à nouveau au fouet puis on continue le déroulé de la recette de quiche ou de tarte.

      note : le sachet de soupe à l'oignon seul donne une bonne quiche à l'oignon, mélangé à 4 oeufs battus en omelette avec de la crème allégée et du fromage râpé sur le dessus ou des pousses d'épinards fraîches...Ou les deux. Gloups, grillée en flag' de gourmandise !



      Gratin de pommes de terre à l'oignon

      Cette recette est un classique qui existe même sur le site maggi mais au cas où vous ne le retrouveriez pas, le voici :

      pour 4 personnes :

      note 1 : le site maggi a oublié de mentionner les quantités pour cette recette alors je propose les miennes.

      8 à 10 pommes de terre de taille moyenne
      1 sachet de soupe à l'oignon
      80g de fromage râpé

      "1. Préchauffez votre four Th. 7/8 (220°C). 
      2. Épluchez et coupez les pommes de terre en fines lamelles. Diluez le contenu du sachet de soupe avec l'eau froide. 
      3. Dans un plat à gratin, placez les pommes de terre, versez la soupe dessus et saupoudrez de gruyère râpé. 
      4. Faites cuire dans votre environ 40 minutes. "

      note 2 : je préfère diluer le sachet de soupe dans du lait tiède que de l'eau


      Omelette de pommes de terre à l'oignon 

      Comme pour le gratin je propose une recette du site maggi, légèrement modifiée.

      Pour 4 personnes :

      8 oeufs
      1 sachet de soupe à l'oignon
      400 à 500 g de pommes de terre
      OU 250 g de pommes de terre et 250 g de carottes/panais/courgette/aubergines ...
      100 ml de lait
      2 cas d'huile (ou moins si on a une super poêle avec revêtement en pierre)


      1. Coupez les pommes de terre/autres légumes en fines rondelles ou en dés
      2. Dans une poêle contenant l'huile chaude, faites revenir les pommes de terre environ 8 minutes à feu moyen
      OU
      2.bis "à ma façon" : faites précuire les légumes à la vapeur ou au micro-onde environ 8 minutes
      3. Battez les œufs avec le lait et le contenu du sachet de soupe
      4. Ajoutez les œufs aux pommes de terre dans la poêle
      OU
      4. bis : huilez la poêle, versez-y les légumes précuits 
      5. Faites cuire à feu doux environ 5 minutes, retournez la tortilla à l'aide d'un plat puis faites cuire encore 3 minutes
      6. Coupez la tortilla en cubes et servez avec des pics en bois.



      Le poulet oignons-abricots

      4 cuisses de poulet
      1 sachet de soupe à l'oignon
      1 petite boîte de 410 g d' abricots au sirop
      100 ml d' eau  

      1. Préchauffez votre four Th.7/8 (220°C)
      2. Égouttez vos abricots et gardez la valeur de 2 cuillerées à soupe de sirop. Coupez les abricots en dés
      3. Retirez la peau des cuisses de poulet. Placez-les dans un grand plat, ajoutez les abricots, saupoudrez de la soupe aux oignons, ajoutez le sirop des abricots et l'eau.
      4. Faites cuire dans votre four de 50 à 55 minutes.

      version Brie :
      avec des abricots frais, quand c'est la saison
      OU
      avec des poires, de saison, ou en boîte
      2 cas de miel diluées dans un peu d'eau tiède à la place des 2 cuillerées à soupe de sirop
      des amandes effilées en fin de cuisson, à parsemer sur le poulet (ou autres noix grossièrement hachées)


      Comme base de soupe maison ?

      Oui, je sais. C'est osé de mettre cette utilisation en toute fin. C'est de l'humour d'étudiant voilà tout. Le plus simple on le garde pour la fin !

      Je connais des étudiants pressés et pas très à l'aise en cuisine qui pour rompre la monotonie des soupes en sachet les moins chères s'amusent à mélanger 2 parfums de soupe entre elles dans la casseroles. Pourquoi pas. Mais là n'est pas mon propos, bien que cette idée soit aussi finalement une façon d'utiliser le fameux sachet de soupe à l'oignon. Je trouve cependant que cette "recette" donne une soupe bien trop salée.

      Revenons-en à ma base de soupe maison.
      A défaut du célèbre "cube or" de Maggi ou autre cube de bouillon de grandes marques ou pas, j'utilise un sachet de soupe à l'oignon comme base pour une soupe maison qui risquerait parfois d'être un peu fade au vu des ingrédients.

      1.Choisir au moins 500g de légumes que vous aimez pour la future soupe. Un mélange tout prêt pour soupe ou bien un mélange personnel en fonction des sachets de légumes surgelés qu'on a sous la main ou des restes de légumes frais.
      2. Préparer la soupe à l'oignon comme indiqué sur le sachet en ajoutant  en plus des 750 ml préconisé pour la soupe à l'oignon, entre 300 et 500 ml d'eau selon la consistance de soupe désirée.
      2. Faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes.


      Rendez-vous sur Hellocoton !

      Cari de poisson et coeur de palmier...version étudiante pressée

      Le cari de poisson est un plat très apprécié dans mon île chérie, la Réunion, et doit en théorie se composer de beaux morceaux de poisson frais. Cependant, au regard de mon budget étudiant je cuisine une version bien moins onéreuse avec du poisson congelé et souvent avec le moins cher que je trouve : le colin d'Alaska. Je l'agrémente par ailleurs de cœurs de  chou de palmiste/ cœurs de palmier en conserve, d'où mon titre, mais c'est une idée très personnelle et je sais que généralement les restaurants aussi bien que les mamans n'en mettent pas dans le "cari poisson péi". On trouve plutôt du cari de porc aux palmistes mais qu'importe du moment que l'on se fait plaisir à table.

      S'agissant d'un cari, l'accompagnement principal est bien entendu du riz, traditionnellement du riz blanc aux longs grains parfumés. Les autres accompagnements seront en général des "grains" (haricots/légumineuses cuisinés à la créole), une portion de légumes et un condiment pimenté.


      Ingrédients pour 2 ou 3 gourmands

      3 tranches de colin d'Alaska
      5 tomates bien mûres émincées => ou bien une petite boîte de tomates concassée
      1/2 oignons à émincer + 1 cac d'ail semoule (ou un peu d'ail frais)
      sel, poivre au goût
      gingembre :  2 cas en poudre (ou moins) ou bien du gingembre frais râpé (plus cher !)
      1 petite boîte de cœurs de palmier => à couper en grosses rondelles
      2 cac (au moins) de curcuma  => dit "safran péi" à la Réunion
      un peu de thym => 2 càc pour moi
      2 càs maxi d'huile pour faire dorer les oignons et l'ail => huile au goût neutre, arachide/tournesol


      Préparation

      1. Faire dorer les oignons émincés et l'ail avec le curcuma , le thym et la moitié du gingembre, à feu moyen.
      2. Ajouter la tomate et un demi verre d'eau, remuer le tout. Assaisonner en sel, poivre.
      - Pour la tomate fraîche : laisser mijoter environ 15 minutes à couvert en remuant de temps à autre pour faire réduire les tomates en une jolie sauce
      - Pour la tomate en conserve/purée : laisser mijoter 8/5 minutes à couvert en remuant de temps à autre

      3. Ajouter les tranches de poisson, légèrement dorées de chaque côté avec le reste de gingembre à la poêle.  4. Laissez cuire une dizaine de minutes.
      5. Ajoutez les grosses rondelles de cœurs de palmiste 3 minutes avant la fin pour que le palmiste ne se réduise pas en purée dans la marmite.


      Servir accompagné de riz, grains, légumes et un ti rougail !



      Une version de cari poisson sans les cœurs de palmiste, accompagné de lentilles et de riz basmati



      Rougail de tomates "vite fait"

      Traditionnellement le rougail en tant que condiment pimenté se prépare au moyen d'un "pilon", c'est-à-dire d'un petit mortier pour les non insulaires. N'ayant pas cet ustensile dans ma cuisine je prépare mon rougail d'une façon "non conventionnelle" mais suffisante pour plaire à mes papilles  ;)
      Concernant le piment on peut tout à fait diminuer la dose selon le piquant que l'on supporte en bouche.

      Voici donc ma version "moyens du bord" du rougail tomate :

      3 belles tomates assez mûres ou ...des tomates pelées sans le jus
      2 petits oignons émincés
      sel, au goût
      au moins 1 petit piment frais, type "piment oiseau" ou "piment martin"
      ou bien :
      1 petit piment en bocal de verre au rayon des condiments exotiques
      1 cac de pâte de piment, verte ou rouge
      1 petit piment sec

      Émincer finement les oignons et le piment. Couper en très petits dés les tomates.
      Ou passer le tout au mixeur, ou hachoir quelques secondes (pas plus) pour hacher la tomate l'oignon et le piment sans toutefois obtenir une purée. Le rougail en effet ne doit pas ressembler à une purée mais à une sorte de carpaccio de tomates au piment.
      Assaisonner.

      En fonction des recettes on peut y ajouter un filet d'huile neutre (arachide, tournesol), du gingembre frais râpé, ou encore simplement des feuilles de coriandre finement ciselées.






      Rendez-vous sur Hellocoton !